Le WTM 2022 de Londres retrouve tout son standing


Cette année, le salon du tourisme WTM London a repris de belles couleurs et marqué le retour en force du tourisme mondial. Du côté exposants la surface entière de l’immense bâtiment Excel était occupée, aucune zone vide comme cela avait été le cas l’année dernière. Et côté visiteurs la foule des professionnels avait largement répondu présente, avec des cohues sympathiques à l’ouverture des portes. Et cela malgré la grève des trains britanniques, annulée à la dernière minute, ce qui a malheureusement semé un chaos total dans le système ferroviaire pendant les trois jours du salon et a empêché la venue de beaucoup de visiteurs non londoniens.

Comme d’habitude ce sont les stands des destinations qui attiraient en premier lieu le regard, comme les très élégants stands d’Abu Dhabi et de l’Arabie Saoudite, cette dernière s’affichant comme la nouvelle destination et qui, outre son stand principal, montrait ses ambitions avec un stand pour présenter son immense projet sur la Mer Rouge (Red Sea Global Project) et un autre pour NEOM, l’autre projet pharaonique au cœur des montagnes.

Les pays de la région Asie rivalisaient de jolis décors et d’animations, comme les Philippines, le Vietnam ou comme l’Inde dont certaines des régions avaient leurs propres stands, Kerala et Karnataka entre autres.

Le grand stand de la Thaïlande qui vient de rouvrir ses frontières aux voyageurs était particulièrement demandé.

Côté îles, les Maldives, comme les Seychelles ont eu pas mal de succès. Cuba est restée peut-être un petit peu en retrait par rapport à d’habitude, mais cela restait quand même « business as usual ».

Le Maroc disposait d’un fort joli stand, mais pour moi celui qui a le plus marqué les esprits c’est le tout nouveau stand de la Grèce entièrement recréé pour cette occasion et dont l’élégante simplicité faisait la fierté de Vassilis Kikilias, le Ministre du Tourisme grec et de Dimitris Fragakis , le grand patron de l’Office National Grec du Tourisme.

Quant à la France, un rapide sondage auprès de quelques journalistes lui a assuré le prix du stand le plus moche et le moins convivial du salon.

« Une honte pour la France » m’a confié un confrère britannique plutôt très francophile. Un stand très « fouillis » où la circulation est difficile, une déco avec des pseudos nuages blancs qui ne veut rien dire, aucune âme, des cloisonnements qui créent des petits recoins où se cachent les partenaires, aucune visibilité sur le stand et un stand ridiculement petit pour la première destination touristique au monde ! Même pas I/8ème du stand Italie.

Et que dire de l’Espagne dont les stands occupaient douze fois la surface de la France. A lui seul le stand des seules Îles Baléares était plus grand que celui de la France.

Et pour couronner le tout, ce stand censé représenter la France semble n’être là que pour représenter l’organisation « Atout France », un nom ridicule et incompréhensible pour n’importe quel étranger et même pour nombre de français.

Au salon WTM London si vous cherchez dans le catalogue ou sur les nombreux panneaux d’affichages disséminés sur le salon, vous ne trouverez jamais le mot France à la lettre F car ce stand national est seulement affiché à la lettre A pour Atout France. C’est vraiment idéal pour attirer les visiteurs ! Et ce n’est pas une erreur, c’est volontaire et cela dure depuis des années et c’est la même chose au salon ITB Berlin, le plus grand salon de tourisme au monde.

Mais passons sur ce coup de gueule typiquement franco-français, WTM ce sont des centaines de stands, des milliers d’exposants et d’innombrables visiteurs professionnels.

Autant de preuves du redémarrage de l’activité touristique mondiale qui a été aussi soutenue par le grand nombre de ministres du tourisme qui étaient présents et qui ont tenu de nombreuses conférences de presse pour faire le point sur l’activité du secteur touristique dans leurs pays et surtout pour présenter leurs programmes pour l’année ou les années à venir.

Un point commun à tous, on se retrousse les manches et on va de l’avant !

Au fait, pour la France, encore une fois, aucune présence officielle ! (ça c’est ce qu’on appelle la flèche du Parthe !).

Frédéric de Poligny





    1 commentaire pour “Le WTM 2022 de Londres retrouve tout son standing

    1. Nous sommes la risée du monde touristique !!!
      J’ai honte
      Tout ce qui est dit dans l’article de Frédéric de Poligny est juste et même en dessous de la réalité…
      Je pense qu’à ce stade il faut impérativement demandé la suppression de cet organisme budgétivore et contre productif…
      Il faut tout simplement se mettre au niveau de ce qu’est devenu le Marketing et la communication touristique….cette activité est devenu depuis plusieurs années un domaine industriel et la France est restée aux années 80…au mieux !!!
      Réunissons nous et AGISSONS…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le tourisme de Luxe veut revoir ses chinois

Le tourisme de Luxe veut revoir ses chinois

2567 vues
27 janvier 2023 0

Le secteur européen du luxe se réjouit de la fin des fermetures pandémiques en...

Tourisme en Egypte : Travel Evasion réouvre Taba et le Nouveau Grand Musée du Caire

Tourisme en Egypte : Travel Evasion réouvre Taba et le Nouveau Grand Musée du Caire

2543 vues
25 janvier 2023 0

Taba Heights, station balnéaire de la Mer Rouge avec des hôtels 5* offre la...

Tourisme en Grande Bretagne : Vive le Roi

Tourisme en Grande Bretagne : Vive le Roi

2523 vues
24 janvier 2023 0

Des millions de personnes à travers le pays et le Commonwealth sont invitées à...