Comment Japan Airlines va changer toute sa flotte


Japan Airlines (JAL) a annoncé hier, à l’issue de la réunion de son conseil d’administration, la décision d’introduire un total de 21 Airbus A350-900 d’Airbus, ainsi que 11 A321neo et 10 Boeing 787-9, dans le cadre de son plan de renouvellement de la flotte.

Sur les routes internationales, JAL introduira ainsi 20 Airbus A350-900 supplémentaires, qui constituent actuellement l’épine dorsale de ses opérations nationales.

De plus, JAL prévoit d’ajouter 10 Boeing 787-9 à sa flotte existante de plus de 50 Boeing 787.

Ces nouveaux lancements d’avions visent à améliorer et à étendre la capacité des opérations internationales de JAL, en mettant l’accent principalement sur des régions telles que l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Inde, où une croissance future est attendue.

À partir de 2030, JAL vise à étendre et à développer son réseau international, en augmentant d’environ 1,4 fois la capacité d’approvisionnement combinée des transporteurs à service complet et des transporteurs à bas prix (LCC), tout en accélérant l’adoption des derniers avions économes en carburant afin d’offrir aux clients le meilleur service possible et réduire davantage les émissions de CO2.

L’introduction des deux types d’avions est prévue sur une période d’environ six ans, à compter de l’exercice 2027.

Sur les routes intérieures, JAL introduira 21 Boeing 737-8 pour remplacer sa flotte actuelle de Boeing 737-800, à partir de 2026.

De plus, pour mettre à jour sa flotte existante d’avions Boeing 767 de taille moyenne, JAL a décidé d’introduire 11 Airbus A321neo. avion. Il s’agit de la première introduction de l’Airbus A321neo pour JAL.

Ces avions seront stratégiquement déployés sur des routes adaptées à la demande, y compris à destination et en provenance de l’aéroport de Haneda, à partir de 2028.

En outre, JAL a également décidé d’introduire un Airbus A350-900 supplémentaire (configuration nationale) en remplacement de l’A350-900. avion perdu en janvier 2024.

JAL Group reste déterminé à faire progresser régulièrement l’introduction d’avions économes en carburant dans le cadre de ses efforts pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 (une réduction de 10 % des émissions totales par rapport à 2019 d’ici l’exercice 2030 et des émissions proches de zéro d’ici l’exercice 2050). ).





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’ aéroport Willy Brandt de Berlin-Brandebourg : un Projet controversé qui renaît de ses cendres

L’ aéroport Willy Brandt de Berlin-Brandebourg : un Projet controversé qui renaît de ses cendres

2538 vues
24 mai 2024 0

La construction de l’aéroport Willy Brandt de Berlin-Brandebourg a été marquée par un démarrage...

Comment Eurostar garde la ligne

Comment Eurostar garde la ligne

2939 vues
21 mai 2024 0

Après avoir enregistré des résultats financiers solides en 2023 et réussi à refinancer sa...

Brèves d’en haut : Pegasus Airlines, Ryanair, Condor, Vistara, Westjet, SIA, Tap Air Portugal, Air France, etc.

Brèves d’en haut : Pegasus Airlines, Ryanair, Condor, Vistara, Westjet, SIA, Tap Air Portugal, Air France, etc.

3037 vues
17 mai 2024 0

Le Tribunal de l’Union européenne a annulé mercredi dernier l’aval donné par la Commission...