Jean Pierre, ce n’est qu’un au revoir, par JL Dufrenne


Cet édito revêt un caractère particulier car il vient rendre hommage à un grand monsieur du tourisme, un homme d’exemption : Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du voyage.
Comme il l’a très gentiment rappelé lors du vibrant hommage qui lui a été rendu à Maurice pour la convention nationale EDV 2023, j’ai fait partie, avec quelques uns, de sa « garde rapprochée «  pendant plus de 15 ans.

D’abord au sein du Conseil d’Administration et du Comité Exécutif d’AFAT Voyages puis dans le cadre « historique » du comité de fusion AFAT Voyages/Selectour, puis dans le cadre du Conseil d’Administration Selectour et enfin au sein des Entreprises du Voyage.

Jean-Pierre Mas est, à bien des égards, une personne d’exception. Vous lui reconnaissez sans doute un véritable sens de l’éloquence, de la bonne formule mais il est bien plus que cela.

Fin stratège, il a toujours su humer l’air du temps au cœur de cette profession qu’il connait……jusqu’au bout des ongles. Parlez-lui de GDS, de NDC, de « l’avion bashing », des tarifs jeunes SNCF, de IATA, des affrêtements, des engagements TO, de l’APJC, de l’ECTAA, des leaders par destination, des liens capitalistiques des grandes entreprises de notre filière, des croisiéristes, des groupistes, des loueurs de voiture, du nom de la gérante de l’agence de Bouqueville-les Près qui a pris sa retraite en 1998 (joke), il est incollable sur tout !

Comme beaucoup, il a acquis ces connaissances au fil des années et du réseau qu’il s’est créé mais à la différence de beaucoup d’autres, Jean-Pierre sait écouter, analyser, digérer et exploiter , à bon escient, les multiples données qu’il intègre au profit du collectif.

Ce n’est pas demain que ChaTGPT saura détrôner ce bourreau de travail qui a voué une folle passion de plus d’un demi -siècle à notre profession.
Jean-Pierre est aussi un rassembleur. Profondément humaniste, il s’intéresse à l’autre, il aime l’autre. Même si, parfois, il peut vous donner l’impression d’écouter d’une oreille distraite, il entend tout, il retient tout.

Je ne lui connais pas d’ennemis.
A ses côtés, vous ne pouvez que vous épanouir. Il a été durant toutes ces années mon mentor et il m’a beaucoup appris. Pour ceux qui nous connaissent bien, il m’a souvent chambré « en public » mais cela relevait plus de la complicité que d’une approche malveillante.

Faut-il aussi rappeler que Jean-Pierre est un homme de culture : il s’intéresse à tout et sait avec envie vous faire partager son enthousiasme pour un écrivain, un artiste-peintre, un musicien,…. N’a-t-il pas, dans les très nombreuses rencontres dont il était en charge du contenu, permis à beaucoup d’entre nous de découvrir des intervenants de très haut vol ?

Ce portrait ne serait pas parfait sans rappeler quand même les quelques défauts du Sage. Il peut être d’une mauvaise foi sans nom (sa charmante et dynamique épouse, Beatrix, ne me contredira pas sur ce point ).

Il peut, en quelques secondes, vous plomber l’ambiance d’une réunion, d’une soirée s’il estime qu’un interlocuteur dépasse les limites.

Et enfin, Lorsque vous côtoyez fréquemment JP Mas, vous devez aimer le rugby… ou au moins faire semblant sinon ca va mal se passer (nouveau joke).

En guise de conclusion, et en tentant de retenir mes larmes (dont le Sage n’est pas non plus avare), j’ai une suggestion à faire à cet homme d’exception et je m’adresse directement à lui sachant qu’il me lira :

« Jean-Pierre, Tu vas, dans quelque temps, laisser ton mandat de Président des EdV. Je ne doute pas un seul instant que tu sauras encore, mais de manière moins engagée, servir la profession……qui en redemande.

J’ai une suggestion à te faire : reprends les dizaines de petits carnets que tu as noircis pendant toutes ces années. Remets- les en forme et sors en une édition destinée à la profession.

Je me régale d’avance des pépites à découvrir. Continue de nous surprendre car, pour toi, la vie ne fait que commencer. Tendre bise »

Car je ne doute pas un seul instant que Jean-Pierre saura encore nous surprendre et apporter son expertise à notre profession par tout moyen qu’il jugera pertinent.

Jean-Luc Dufrenne





    6 commentaires pour “Jean Pierre, ce n’est qu’un au revoir, par JL Dufrenne

    1. Bel hommage à un très grand Monsieur du tourisme que je ne pouvais qu’aimer, même lorsqu’il vouait (souvent) mon organisation aux gémonies de manière fleurie et humoristique quand même.
      Jean Luc, je suis preneur de la synthèse des petits carnets de Jean-Pierre si elle sort. Excellente idée. Si l’écrit est au niveau de l’oral, ce dont je ne doute pas, ça risque d’être quelque chose. Nous sommes impatients!

    2. Ainsi va la vie ! Rien de tels que les sommets Pyrénéens du Néouvielle, du Haut-Aragon et les paisibles paysages de la vallée d’Aure pour prendre de la hauteur et méditer sur les vanités de ce monde. Touché par cet humanisme occitan, on se plaît à constater ce don de « trouveurs » sachant s’entourer – tels Raimon, Salustre du Bartas, Peire Goudouli, Bernart de Ventadour, Bertran de Born… et les modernes comme Edgar Morin et Michel Serres – de fidèles bien-pensants respectueux d’une intelligence vive et supérieure, apanage des grands capitaines. Une ouverture d’esprit que sous-tend une action politique fine et déterminée, une stratégie de conquête réfléchie et enrichie de multiples contacts bien au-delà des terres du Tourisme. Long Life our noble Master ! et allez le Stade !

    3. Très bel hommage. Je n’ai pas travaillé autant avec lui que toi, Jean-Luc, seulement au sein principalement de la Commission Air du SNAV d’alors et du Conseil d’administration. Mais je retiens au mot près ton hommage que je partage.

    4. Bravo Jean-Luc qui sait si bien ciseler un au revoir qui ressemble à un Bienvenue !
      Oui Jean-Pierre le Travail n’est pas achevé ! Parts à la conquête de cette citadelle à la vue basse et à l’Ouie fatiguée qu’est sensée être un Atout pour la France mais qui ressemble de plus en plus à un géant vert fatigué sinon blasé.
      Il est temps qu’elle redevienne l’Atout indispensable à la France et à son tourisme et varié. Sinon du sang neuf mais du sang de l’expérience : INDISPENSABLE TRANSFUSION
      baladi

    5. Bravo Jean-Luc pour ce superbe édito.
      En le lisant, je revois tant de moments forts et intenses et un homme qui a su affronter toutes les tempêtes en pensant non pas à lui seul mais à toute une profession qu’il a su défendre avec courage et succès.
      J’ai autant envie que toi de revoir ou de lire notre Jean-Pierre d’après.
      Jacky

    6. merci jean luc pour cet hommage a jean pierre que je retrouve bien dans tes propos pour vous avoir cottoyer pendant la fusion afat selectour et ensuite au conseil d administration de selectour
      que jean pierre profite bien du temps libre qu il va pouvoir utiliser a ces nombreuses passions……..et aussi ameliorer son golf pour devenir un des plus performants de tourigolf
      amities a tous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une nouvelle Directrice générale adjointe chez Ponant

Une nouvelle Directrice générale adjointe chez Ponant

2195 vues
24 mai 2024 0

Ponant annonce l’arrivée de Nadia Ben Salem-Nicolas en tant que Directrice Générale Adjointe Finance...

Sun Siyam Resorts étend son influence

Sun Siyam Resorts étend son influence

1914 vues
21 mai 2024 0

Sun Siyam Resorts vient d’annoncer la promotion d’Ahmed Naufal au poste de directeur des...

Nicolas Bilek rejoint Voyages d’exception

Nicolas Bilek rejoint Voyages d’exception

2744 vues
17 mai 2024 0

Voyages d’exception est heureux d’annoncer l’arrivée de Nicolas Bilek au sein de son équipe...