Monaco plus sélectif pour l’accueil Croisière


Pour la reprise des escales de bateaux de croisières à Monaco en avril, la Principauté a désormais choisi de n’accueillir que des unités de croisières de luxe de moins de 250 m de long et d’une capacité maximale de 1 250 passagers.

Telle est la volonté de Société d’exploitation des ports de Monaco qui a profité de la période blanche du Covid pour revoir sa politique d’accueil de la croisière.

En limitant la taille des bateaux et le profil des croisiéristes plutôt haut de gamme (catégories luxe et premium) Monaco veut recevoir une clientèle à fort pouvoir d’achat.

Enfin la période croisière a été limitée de début avril à mi-novembre. Cette politique réduit donc d’un tiers le nombre de croisiéristes reçus en Principauté. C’est aussi une diminution des émissions de gaz à effet de serre dans les mêmes proportions.

Dès 2018, la Principauté a interdit l’usage du fioul lourd par les navires et prévoit d’effectuer cette année 100 % des contrôles sur les unités accueillies.

Bref Monaco met un terme l’accueil des unités géantes (plus de 300 m) capable de transporter plusieurs milliers de croisiéristes à la fois.

Logique la petite dimension de la Principauté fait qu’elle ne peut absorber autant de visiteurs à la fois d’autant que les unités des croisières en escale dans les ports français voisins (Nice, Villefranche ou Cannes) programme également dans leurs circuits une visite de la Principauté en car.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Cambodge : pourquoi la polémique enfle sur la Baie des lumières

Tourisme au Cambodge : pourquoi la polémique enfle sur la Baie des lumières

2315 vues
24 mai 2024 0

Cela va être le plus grand développement côtier jamais réalisé au Cambodge. Il s’agit...

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique

2416 vues
21 mai 2024 0

Organisé chaque année par l’Afrique du sud, le salon Indaba, est la vitrine touristique...

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste

2916 vues
17 mai 2024 0

La nécessité de réguler le secteur du cannabis face à un afflux d’investisseurs étrangers...